2021 : la 13e édition

Le Printemps de l’Art Contemporain réunit cette année, du 13 mai au 13 juin, 100 expositions, performances ou installations : d’Arles à La Ciotat, de Marseille à Istres, d’Aix-en-Provence à Port de Bouc, de Rognes à Aubagne, cette édition sera encore portée par le souffle chaud qui caractérise la scène artistique du Sud. Le festival intègre plus que jamais l’art contemporain à nos paysages, pour créer la surprise aux Goudes, sur le bac de Barcarin, dans les jardins à la française du Pavillon Vendôme, sur le rocher du Mugel ou dans les anciens abattoirs de l’Estaque.

Un festival en plein air : aux côtés d’expositions dans les parcs et des marches performées, le GTA (Grand Tour de l’Art) vous donne rendez-vous chaque dimanche loin des centres villes.
Un festival en pleine ville : chaque samedi, notre médiateur vous guide à pied à l’occasion de visites commentées dans une sélection de lieux à Marseille, Aix-en-Provence ou Arles.
Un festival en plein élan : les artistes et les lieux partagent cet incessant désir de récolte, pour qu’après l’hiver du mécontentement et des saisons d’incertitudes pesant sur nos métiers, vienne enfin l’abondance.

Concept

Dès sa première édition en 2009, le Printemps de l’Art Contemporain réunit les expositions, performances, événements et installations de tous les membres du réseau, rejoints à cette occasion par une programmation associée : la diversité des propositions est une marque de fabrique du PAC.
Le public peut prendre part à des événements exceptionnels dans l’espace public ou dans des lieux étonnants qui se visitent alors sous un regard nouveau.
Si le festival donne la part belle aux artistes d’ici, la création internationale y occupe une place importante.
Les artistes ont ainsi l’occasion de montrer leurs travaux les plus récents, mais également de faire visiter leurs ateliers aux publics professionnels.
Le temps d’une promenade ou sur toute une journée, les participant·e·s peuvent ainsi découvrir plusieurs propositions réunies et présentées par notre équipe de médiation.

Ami·e·s

Membres

Éditions passées

visuel-autres-futurs

Autres futurs

  • Jérémy Griffaud
  • Raphaël Samakh
  • Quentin Spohn
  • Collectif Grapain
  • exposition du 06 mai au 01 juillet 2022
  • vernissage le 06 mai 2022 à 16h10
  • dans le cadre du festival PAC
Les expositions sont ouvertes du lundi au vendredi de 14h à 18h (et certains samedis). Les cours ont lieu du lundi au vendredi de 10h à 20h30. Le secrétariat est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 (accueil téléphonique seulement les après-midi). Gratuit pour les expositions, les conférences, les rencontres d’artistes, les visites, les manifestations diverses (performances, concerts…etc). Payant pour les cours de l’école d’arts/stages.

À l’occasion du Printemps de l’Art Contemporain, le centre d’arts Fernand Léger accueille la restitution de quatre micro-résidences, autour de la thématique de la résilience.
L’exposition réunit : les recherches vidéos futuristes du projet The Origin of Things, empruntant aux codes du merveilleux et du réel de Jérémy Griffaud pour évoquer les dangers de la surconsommation industrielle, les observations art-science du Collectif Grapain qui, à partir de la structure vivante unicellulaire du Blob capable de se régénérer et de se déployer en autonomie, propose un travail réflexif sur notre manière d’appréhender l’après-monde capitaliste, les dessins d’univers irréels et pourtant si parallèles de Raphaël Samakh s’intéressant à des civilisations du jour d’après et enfin, le monumentalisme des compositions dessinées de Quentin Spohn faisant le lien entre histoire de l’art et perspectives de réappropriation de l’imaginaire de Port de Bouc, une ville où la notion de résilience a son importance.

Trier
  • Quand
  • Aix-en-Provence
    Marseille
  • Quoi
  • Qui