Machines Aveugles

  • Anne-Valérie Gasc
  • Exposition du 10 juillet au 16 octobre 2022
  • Commissariat de Fabienne Grasser-Fulchéri, assistée d’Alexandra Deslys

L’art est-il encore aujourd’hui suffisamment puissant pour changer notre regard sur le monde, et le monde lui-même ?
Anne-Valérie Gasc envisage son travail comme l’épreuve de ce doute existentiel. Pour l’artiste, toute œuvre relève d’une sorte d’« éblouissement » durant lequel notre rapport au monde est bouleversé. En activant la force de frappe de l’art comme énergie créatrice, elle rejoue inlassablement ces instants de dessaisissement. Son travail est ainsi, à juste titre, associé à la thématique de la démolition. Chacune de ses œuvres peut se comprendre comme un oxymore où ce qui advient apparaît simultanément dans son impuissance à poindre. Par le biais d’une réflexion problématisée, instruite de références et d’analyses critiques, elle construit une œuvre autonome aux médiums hétérogènes, dont la lecture se fait en toute indépendance.

Lire le texte entier sur le site Mécènes du Sud : https://bit.ly/3RpoEZh

Exposition organisée et coproduite par l’Espace de l’Art Concret, Centre d’art contemporain d’intérêt national
Trier