Tampon-encreur, modèle Trodat printy, Paris, entre 1989-2013, matière plastique, encre noire, 9 x 8,7 x 3,8 cm. Don des Balayeuses archivistiques LGBT. Mucem, 2018.75.156 © Mucem / Marianne Kuhn

Tampon-encreur, modèle Trodat printy, Paris, entre 1989-2013, matière plastique, encre noire, 9 x 8,7 x 3,8 cm. Don des Balayeuses archivistiques LGBT. Mucem, 2018.75.156 © Mucem / Marianne Kuhn

«Je signe donc je suis», un abécédaire des métiers d’art

  • exposition du 20 octobre 2021 au 25 avril 2022
  • Marie-Charlotte Calafat, conservatrice du patrimoine, responsable du département des collections et des ressources documentaires au Mucem
Le Mucem est ouvert tous les jours sauf le mardi. Fermeture exceptionnelle les 1er mai et 25 décembre. Du 2 septembre au 7 novembre 2021: 10h—19h. Expositions permanentes et temporaires : un seul billet pour accéder à toutes les expositions. Le passe sanitaire est obligatoire pour les mineurs de 12 ans dès le 30 septembre 2021, il consiste en la présentation numérique via l’application TousAntiCovid ou papier d’une preuve sanitaire. Tarif plein : 11€, tarif réduit : 7,50€.

A comme « artiste-dessinateur en cheveux », B comme « brodeur », C comme « céramiste », D comme « décorateur d’enseignes »… L’exposition « Je signe donc je suis » déploie un abécédaire des métiers d’art en 26 lettres, composé à partir d’objets signés des collections du Mucem.

Loin des séries anonymes et standardisées, les objets d’art populaire présentés dans cette exposition arborent tous la signature de leur auteur, signe d’authenticité et d’unicité d’une œuvre. Signer, c’est signifier un statut social et artistique. Que l’on soit ferronnier, santonnier, pastelliste, ou graffeur.

On verra qu’ici, l’utile est beau et bien réalisé : une terrine, un éventail, un coffre… On constatera la minutie du travail manuel d’un horloger, la patience des brodeuses travaillant durant des centaines d’heures à leur ouvrage, la qualité des matériaux constituant une vielle à roue.

Trier