Autres évènements proposés par Musées d'Aix-en-Provence ⎪Musée du Vieil Aix :
detail-bio7586-copie

Les manufactures d’indiennes et étoffes aixoises

  • Manufactures d’Indiennes et Victoire Barbot
  • Exposition du 17 septembre 2022 au 28 février 2023
Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi. Du 15 avril au 15 octobre de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18 h et du 15 octobre au 14 avril de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Fermetures exceptionnelles les 25 , 1er janvier et 1er mai. Tarif normal : 3,70 € Gratuits pour : les jeunes moins de 26 ans, les enseignants de l’Ecole Supérieure d’art Félix Ciccolini d’Aix-en-Provence, les bénéficiaires du RSA (justificatif datant de moins de 3 mois), les chômeurs de longue durée, les bénéficiaires de l’aide sociale(CAF), minimum vieillesse et invalidité, les détenteurs de cartes en cours de validité ICOM, ICOMOS, AGCCPF (Conservateurs), carte de presse, carte du Ministère de la Culture (en cours de validité), carte Culture Aix-Marseille Université, carte d’invalidité, carte du CCAS d’Aix, les adhérents de l’association des Amis des Musées d’Aix, de l’association Cultures du Cœur, de l’association de la Maison des Artistes, les Guides conférenciers nationaux, internationaux et régionaux agréés, adhérents au dispositif City Pass Aix-en-Provence Visites commentées : 5.30€ ( droit d’entrée inclus) Uniquement sur réservation. Entrée libre le 1er dimanche de chaque mois Entrée libre dans le cadre des week-end inauguraux de le biennale d’art et de culture: 25 et 26 juin / 17 et 18 septembre / 10 et 11 décembre Voir horaires sur le site de la ville pour les week-end Biennale.

Au milieu du XVIII e siècle, apparaissent les fabriques d’indiennes. Aix est particulièrement réputée pour ses fabriques d’étoffes de qualité qui assurent aux fabricants des débouchés importants vers la France et même l’étranger.
En 1784, Aix compte une dizaine de fabrique d’indiennes dont la plus importante est celle des Infirmeries installée dans une aile de l’ancienne bastide du Roi René, au bord de l’Arc.
La toute dernière fabrique aixoise est celle du Pont de l’Arc, renommée pour la fabrication des châles de laine.

Le Musée conserve quelques témoignages de cette industrie aixoise florissante : planches d’impression pour indiennes, pièces textiles, outils, documents.
La présentation est complétée par des prêts émanant de musées voisins , de maisons spécialisées , de particuliers.
Cette exposition est ponctuée d’oeuvres de Victoire Barbot, actuellement en résidence chez Les Olivades, dans le cadre d’un partenariat avec Voyons Voir, art contemporain et territoire.

Trier