Autres évènements proposés par Vidéochroniques :

Visuel de l’exposition «Locus solus, mutatis mutandis», Vidéochroniques, aout 2022

Visuel de l’exposition «Locus solus, mutatis mutandis», Vidéochroniques, aout 2022

Locus solus, mutatis mutandis

  • Antoine Bondu
  • Rebecca Brueder
  • Chloé Chéronnet
  • Gilles Desplanques
  • Sibylle Duboc
  • Stefan Eichhorn
  • Valentin Martre
  • Sarah del Pino
  • Exposition du 26 août au 08 octobre 2022
  • commissariat : Édouard Monnet et Thibaut Aymonin
Du mardi au samedi de 14h à 18h. Visites de groupes sur rendez-vous. Entrée libre.

Dans sa version initiale, «Locus solus» proposait un récit ancré autour des genres de l’anticipation et d’éléments de science-fiction en faisant cohabiter des temporalités différentes au sein d’une certaine «spirale expographique».
Dans sa seconde occurrence, sous l’intitulé «Locus solus, mutatis mutandis», ce récit est rejoué à la fois par une réorganisation de la mise en espace, par le retrait d’œuvres et l’ajout d’autres tout en conservant les huit protagonistes initiaux. Cette réédition amène à porter un regard différent sur l’héritage du duo Ballard-Smithson qui sédimente l’exposition. Elle se joue ainsi de familiarités et d’étrangetés, produit des récits parallèles et invite à d’autres confrontations.
L’expérimentation menée dans cette reconfiguration est une tentative inédite pour Vidéochroniques qui vise à inciter le spectateur à réinterroger les œuvres dans leur singularité, entre elles, mais également dans leur rapport à l’espace dans lequel elles se déploient de nouveau.

Avec le soutien financier de la ville de Marseille, la région Sud, la DRAC Provence-Alpes-Côte-d’Azur - Ministère de la Culture et le département des Bouches-du-Rhône
Trier