PAC

Crise sanitaire : FAQ professionnel•le•s des arts visuels

Dans le domaine culturel, les mesures destinées à combattre l’épidémie de Covid-19 ont un impact direct sur l’organisation de chaque secteur d’activité.

Le Ministère de la culture fait sur cette page le point sur les principales mesures, autorisations et dérogations valables pour le secteur des arts visuels.

Parmi celles-ci :
• l’autorisation des cours et interventions en milieu scolaire pour les artistes-intervenant•e•s ;
• l’ouverture des ateliers d’artistes ;
• l’accueil possible de professionnel•le•s et journalistes dans les lieux de diffusion ;
• la possibilité de mettre en place un système de «cliquer/collecter» pour les galeries et éditeurs
.

S’y ajoute la possibilité de tenir des rencontres professionnelles dans les lieux d’exposition et les ateliers (accueil de critiques, de commissaires d’exposition, de responsables de programmation ou de collections publiques…).


En voici quelques extraits :

*Q : Les établissements d’enseignement artistique peuvent-ils rester ouverts ?
R : Les établissements d’enseignement supérieur artistique (écoles d’art, de cinéma, d’architecture…) peuvent accueillir du public pour les formations et travaux pratiques qui ne peuvent être réalisés à distance compte tenu de leur caractère pratique. Les activités de recherche, et de recherche en création, sont autorisées sur les sites, notamment lorsqu’elles prennent appui sur des lieux et des équipements spécifiques.

Q : Les professionnel•le•s de la culture sont-ils autorisé•e•s à intervenir dans les établissements scolaires et d’enseignement supérieur ?
R : Oui, à ce titre, ils sont considérés comme « intervenant•e•s extérieur•e•s ».

Q : Les activités artistiques périscolaires peuvent-elles se poursuivre ?
R : Les activités périscolaires de nature artistique, au même titre que les activités sportives, sont autorisées si elles se déroulent dans la continuité du temps scolaire et dans le cadre des dispositifs d’éducation artistique et culturelle, au sein des seuls établissements d’enseignement autorisés à recevoir du public.

Q : Les sorties scolaires et universitaires sont-elles autorisées ?
R : Les activités périscolaires de nature artistique, au même titre que les activités sportives, sont autorisées si elles se déroulent dans la continuité du temps scolaire et au sein des seuls établissements d’enseignement autorises à recevoir du public, ou au sein d’établissements se situant à leur immédiate proximité ainsi qu’au sein des accueils collectifs de mineurs (exemple des centres aérés).

Q : Les ateliers d’artistes, d’artisans d’art, de facteurs d’instruments, peuvent-ils être ouverts pour activités professionnelles hors accueil du public ?
R : Oui. Les ateliers d’artistes, d’artisans d’art, de facteurs d’instruments, peuvent ouvrir pour des activités professionnelles, hors accueil du public.
Les indépendant•e•s, les artistes-auteur•e•s dont l’activité se situe souvent hors salariat/hors contrat de travail, les photographes professionnel•le•s doivent être muni•e•s d’une attestation de déplacement dérogatoire où est coché le premier motif de déplacement. Ils doivent se munir d’un justificatif précisant leur statut :
· pour les auto-entrepreneurs, leur numéro SIRET ou URSSAF ;
· s’ils relèvent d’une maison des artistes, un justificatif de la maison des artistes/Agessa ;
· s’ils travaillent dans le cadre d’une commande précise, un bon de commande / devis .

Q : L’ accueil d’artistes en résidence est-il autorisé dans les établissements culturels fermés au public ?
R : L’accueil d’artistes en résidence est autorisé, dans les établissements de type L, CTS,Y, si cela entre dans leur activité professionnelle.

Q : Les programmateurs de structures culturelles et les journalistes peuvent-ils/elles assister au travail de répétition des équipes artistiques ou aux fins de résidences qui se déroulent dans les établissements culturels ?
R : Oui, car il s’agit d’activités professionnelles qui ne peuvent s’exercer à distance, dans la limite du respect strict des règles sanitaires et de distanciation physique et des règles de déplacement.

Q : Les amateur•e•s engagés dans un travail de création professionnelle sont-ils autorisé•e•s à participer à des répétitions ?
R : Les pratiques artistiques de loisir ne sont pas autorisées. En revanche, un amateur peut participer à des répétitions dans la perspective de représentations professionnelle. Dans ce cas, ses déplacements sont assimilés à des déplacements professionnels pour lesquels une attestation de la production est nécessaire.

Q : Les galeries d’art peuvent-elles ouvrir ?
Les galeries d’art sont autorisées à mettre en place un service « cliquer-collecter ».

Toutes les Q&R ici.