Al Amakine © Abdessamad El Montassir

Al Amakine © Abdessamad El Montassir

Surgir des cendres

  • Abdessamad El Montassir
  • exposition du 09 octobre au 05 décembre 2020
  • CHRONIQUES, biennale des Imaginaires Numériques
  • dans le cadre du festival PAC

Abdessamad El Montassir est un porteur d’histoires et sa toile de fond est le Sahara : il raconte le désert, sans entraves, avec la liberté de l’hypothèse. Son œuvre est une recherche, une enquête sur quelque chose qui nous échappe. Elle donne des formes aux silences et une texture aux mutismes. Car El Montassir est un historien sans archive, un argonaute des grands espaces et un limier des territoires.
Son travail s’apparente à une anthologie de poèmes, tient du roman scientifique et existe comme chant de transmission. L’exposition « Surgir des cendres » réunit deux de ses projets récents, Al Amakine et Achayef qui, face l’immatérialité de l’histoire, se font les gardiens des récits qui appartiennent au peuple et créent une narration que l’histoire conventionnelle n’a pas été capable de raconter.

Extrait du texte « De l’enfant de sable, au créateur à l’ombre des arbres d’épines : Abdessamad El Montassir, vers une esthétique du silence » par Taous R. Dahmani

Al Amakine et Achayef ont été réalisés en coproduction par l’artiste, Le Cube – independent art room, Carte Blanche par Al Safar, l’Institut Français du Maroc, l’IMéRA avec l’aide du Labex RFIEA+, Moussem Nomadic Art Center, Pro Helvetia Cairo, The Arab Fund for Arts and Culture, le gmem-CNCM-Marseille et la plateforme CHRONIQUES, soutenue par la Région Sud, la Ville de Marseille et l’Institut Français à Paris, coordonnée par SECONDE NATURE et ZINC. Pièce sonore réalisée en collaboration avec le compositeur Matthieu Guillin. Mise en œuvre : Société Lumière et l’Atelier Deuxième Œil. Production déléguée : Le Cube – independent art room.
Trier
  • Quand
  • Aix-en-Provence
    Châteauneuf-le-Rouge
    Istres
    Marseille
    Miramas
  • Quoi
  • Qui