menu

Appel à projet pour une œuvre libre in situ

  • Date limite de dépôt des dossiers :
    10/02/23
Maison de l’architecture de Lorraine et le Muséum-Aquarium de Nancy

Résidence de recherche-création « What’s at play ? Ce qui se joue »

  • Date limite de dépôt des dossiers :
    17/02/23
CAPS, l’École universitaire de recherche des Approches créatives de l'espace public

Service Civique : accompagnement à la création de liens avec les habitants par l'art et la culture

Date limite de dépôt des dossiers le 20/02/22

D.D.A Diffusing Digital Art est une plateforme artistique dont la mission est de promouvoir la recherche, la création et le rayonnement de commissaires et d’artistes en arts visuels et sonores en France et à l’international. La production d’oeuvres, la réalisation d’expositions et de performances, la mise en place de temps exploratoires et l’organisation de résidences (Japon, Maroc, Vietnam, Suisse, Colombie, Québec …) se font tout au long de l’année, par le biais de différentes collaborations et partenariats, sans aucune logique temporelle. L’association a été fondée en 2012, basée aux ATELIERS JEANNE BARRET Marseille. Jeanne Barret est un lieu d’expérimentation, de production et de création artistique, dans une approche écosophique et pluridisciplinaire en lien avec son village, des ateliers d’artistes, des espaces de travail, un espace de diffusion et de programmation (expositions, projections, workshops, rencontres …), un espace d’hospitalité pour les habitants et les associations du territoire Artistes, médiateur.trices, paysagistes, architectes, structures, enseignant.e.s, jeunes diplômé.e.s, nous nous sommes réunis il y a plus d’un an sous le nom de Jeanne Barret. Exploratrice et botaniste, méthodiste subversive et inventive, elle se travestit en 1766 pour embarquer sur l’expédition de Bougainville. En bouclant le premier tour du monde féminin, elle rapportera l’arbuste fleuri du même nom. Les terrains pressentis d’expérimentation et de recherches sont nombreux : pratique artistique et questionnements de sa monstration ; écologie des matériaux et des relations ; rencontre avec un village, ses habitants et développement relationnel à travers l’art, le son, le jardinage ; vie en société et valorisation des Communs ; croisement et télescopage des générations, des individus, et de leurs spécificités ; circulation et mutualisation des savoirs. Le lieu : - une majorité d’ateliers d’artistes, lieux de production et de travail. - une convergence des activités vers les habitants du quartier de toutes générations - un croisement des pratiques entre différents corps de métiers - un accompagnement à la professionnalisation des jeunes artistes du territoire

Objectif citoyen :
Donner l’envie aux habitants de participer à la vie de leur quartier des Crottes, d’activer l’espace urbain pour se le réapproprier, de développer une histoire commune par l’intermédiaire de langages artistiques, de participer à un processus créatif de manière horizontale et collaborative.

Actions au quotidien :
Développer les actions, des ateliers participatifs, en lien avec les habitants du quartier.
Travail les samedis.

Formations obligatoires:
Pendant sa mission, le volontaire bénéficie de la formation certifiante PSC1 pour acquérir les gestes de premiers secours et d’une formation civique et citoyenne (contenu et format variables selon l’organisme d’accueil : conférence, débat…). Ces deux formations doivent obligatoirement être organisées par l’organisme d’accueil et réalisées pendant la période d’engagement en Service Civique.

Tutorat et accompagnement :
Le tutorat sera fait par Constance Meffre, pour le suivi administratif, les ressources humaines. Gwenael LeGal pour les actions de médiation

Capacité d’initiative :
Le volontaire en Service Civique peut-être force de proposition et faire évoluer le contenu de sa mission.
des personnes autonomes, qui aiment les initiatives et projets collectifs, ainsi qu’être en interaction avec différents publics notamment les enfants