Uriel Orlow,* Imbizo Ka Mafavuke (2017), photogramme

Uriel Orlow,* Imbizo Ka Mafavuke (2017), photogramme

Séminaire «Que peut le récit» Uriel Orlow (1/1)

  • rencontre avec l’artiste le 12 March 2021 de 10h à 12h
  • Commissariat : Vanessa Brito, directrice de programme au Collège International de philosophie (CIPh) et enseignante aux Beaux-Arts de Marseille,

Le projet « Theatrum Botanicum » considère les plantes à la fois comme des acteurs de l’histoire et comme des agents dynamiques – reliant la nature et les humains, la médecine rurale et cosmopolite, la tradition et la modernité – à travers différentes géographies et systèmes de connaissances, grâce à une variété de pouvoirs curatifs, spirituels et économiques. Uriel Orlow y aborde des sujets tels que le rôle de la classification et de la dénomination des plantes, le nationalisme botanique, la migration et l’invasion des espèces, le biopiratage et la diplomatie des fleurs pendant l’apartheid. L’artiste présentera deux vidéos qui appartiennent à ce corpus : « The Crown Against Mafavuke » (18 min, 2016) et « Imbizo Ka Mafavuke » (28 min, 2017), respectivement un re-enactment d’un procès historique qui a eu lieu en 1940 et un pre-enactement d’un tribunal populaire où des citoyen·ne·s cherchent à défendre l’égalité entre différents types de savoir dans les disputes épistémologiques.

Les Beaux-Arts de Marseille, le CIPh, le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Mucem, le cinéma La Baleine et la librairie L’Hydre aux milles têtes
Trier
  • Quand
  • Aix-en-Provence
    Aubagne
    Châteauneuf-le-Rouge
    Istres
    Marseille
    Miramas
  • Quoi
  • Qui