Autres évènements proposés par Musées d'Aix-en-Provence⎪Musée des Tapisseries :
image-amelie-bouvier

La mémoire des étoiles

  • Amélie Bouvier
  • Exposition du 11 novembre 2022 au 22 janvier 2023
  • Biennale des imaginaires numériques
Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi. Du 15 avril au 15 octobre de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18 h et du 16 octobre au 14 avril de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Fermeture le 24,25,31 décembre 2022,1er janvier et 1er mai 2023. Tarif normal : 3,70 € Gratuits pour : les jeunes moins de 26 ans, les enseignants de l’Ecole Supérieure d’art Félix Ciccolini d’Aix-en-Provence, les bénéficiaires du RSA (justificatif datant de moins de 3 mois), les chômeurs de longue durée, les bénéficiaires de l’aide sociale(CAF), minimum vieillesse et invalidité, les détenteurs de cartes en cours de validité ICOM, ICOMOS, AGCCPF (Conservateurs), carte de presse, carte du Ministère de la Culture (en cours de validité), carte Culture Aix-Marseille Université, carte d’invalidité, carte du CCAS d’Aix, les adhérents de l’association des Amis des Musées d’Aix, de l’association Cultures du Cœur, de l’association de la Maison des Artistes, les Guides conférenciers nationaux, internationaux et régionaux agréés, les adhérents au dispositif City Pass Aix-en-Provence Visites commentées : 5.30€ ( Droit d’entrée inclus) Uniquement sur réservation Entrée libre chaque 1er dimanche du mois. Exposition La mémoire des étoiles proposée par la Biennale des imaginaires numériques: Week-end inaugural / Le musée sera ouvert le vendredi 11 novembre de 17h à 22h et le 12 novembre de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h.
Co-organisé par : Chroniques.

Cette exposition monographique d’Amélie Bouvier se pose comme une exploration de la distance qui nous sépare des étoiles, jouant avec les mythes et les récits qui façonnent nos conceptions de la réalité et notre rapport au cosmos. Inspirées par la collection de plaques de verres pho­tographiques de l’Archive Astronomique de Harvard aux Etats-Unis, fond initié à la fin du XIXème siècle et toujours utilisé aujourd’hui à des fins scientifiques et historiques, les oeuvres présentées traduisent la fragilité de notre héritage personnel et collectif, mais aussi celle de l’expérience humaine des astres et de l’espace.
Une réflexion sur nos usages des technologies utilisées pour étudier ce que les étoiles ont à nous dire, entre extraordinaires avancées scienti­fiques et démesure. Une manière de se pencher sur notre capacité à « mesurer les cieux et les ombres de la Terre ».

Exposition en entrée libre

Chroniques et Musée des Tapisseries
Trier
  • Quand
  • Aix-en-Provence
    Châteauneuf-le-Rouge
    Istres
    Marseille
    Rognes
  • Quoi
  • Qui