Lydia Ourahmane, Barzakh, vue d’exposition, Triangle - Astérides, centre d’art contemporain, Marseille, 2021. Crédit photo : Aurélien Mole.

Lydia Ourahmane, *Barzakh*, vue d'exposition, Triangle - Astérides, centre d'art contemporain, Marseille, 2021. Crédit photo : Aurélien Mole.

Barzakh

  • Lydia Ourahmane
  • exposition du 05 juin au 24 octobre 2021
    dans le cadre de Visite commentée #2 du samedi 5 juin
  • conférence le 27 août 2021 de 17h à 18h
  • Commissariat : Céline Kopp
  • dans le cadre du festival PAC
Bureau et visites d’ateliers sur rdv : lundi - vendredi, 10h - 17h. Expositions : mercredi - vendredi, 14h - 19h / samedi et dimanche, 13h - 19h. Plein tarif : 5 €, Tarif réduit : 3 €, Gratuit (conditions sur place).
Co-organisé par : Friche La Belle de Mai.

Pour sa première exposition personnelle en France, Lydia Ourahmane présente une nouvelle installation intitulée Barzakh. Ce mot arabe signifiant « barrière » ou « séparation », fait référence à un espace entre le vivant et l’au-delà, ou encore à une langue de terre entre deux mers, un refuge. Avec Barzakh, Lydia Ourahmane se confronte à des enjeux géopolitiques majeurs de notre époque en testant la perméabilité des frontières et les formes d’existence transitoires.

Lydia Ourahmane (1992, Saïda) vit et travaille à Alger et Barcelone. Lydia Ourahamne est diplômée de Goldsmiths University of London depuis 2014 et a participé à de nombreuses expositions à l’international, parmi lesquelles : «Solar Cry», CCA Wattis Institute (San Francisco, 2020), «Crude», Jameel Art Center (Dubaï, 2019), «Manifesta 12» (Palerme, 2018), «Droit du sang (blood right)», Kunstverein München (Munich,2018), «The You In Us», Chisenhale Gallery (Londres, 2018).

Exposition en coproduction avec la Kunsthalle Basel, en partenariat avec le gmem CNCM Marseille et rhizome, Alger
Trier
  • Quand
  • Aix-en-Provence
    Arles
    Aubagne
    Châteauneuf-le-Rouge
    Marseille
    Rognes
  • Quoi
  • Qui