les ressources actions du réseau
menu
actions du réseau

MUTATIONS • Premières Rencontres du Réseau

Pour la première fois, Provence Art Contemporain organise des rencontres ouvertes à l’ensemble des intervenant•e•s de l’écosystème de l’art contemporain : destinées en premier lieu aux structures d’exposition, de formation, d’accueil et d’accompagnement, aux artistes-auteur•e•s, aux responsables culture du secteur public, elles visent à situer des problématiques se posant aujourd’hui avec acuité, selon trois axes de réflexion :
• les mutations juridiques et économiques de la filière,
• l’ouverture de nouveaux espaces physiques et digitaux,
• l’inclusion des changements sociétaux et environnementaux dans les pratiques.

En mettant en crise les relations établies entre oeuvres, acteurs et publics, la pandémie a bouleversé un monde de l’art déjà en mutation.

Sur le territoire Provence se reproduit la même situation que sur d’autres : une enquête interne a permis de discerner que la détermination des acteurs à partager le travail des artistes, traduite par un surcroît de travail, est parvenue jusqu’ici à contrebalancer l’incertitude actuelle.

La structuration de l’activité rencontre un cadre juridique en pleine recomposition : l’installation du Conseil national des professions des arts visuels et le nouveau statut des artistes-auteur•e•s (décret du 28 août 2020) ont contribué à redéfinir le cadre d’exercice professionnel de toute la filière, déjà éclairci par l’exigence de bonnes pratiques.

Les enjeux de mobilité trouvent également dans ce contexte un nouvel éclairage, avec un (at)trait spécifique pour la cité phocéenne : d’une part parce que les solutions de mise en visibilité digitale des projets se sont considérablement étoffées et affinées, d’autre part parce que les restrictions géographiques ont remis en lumière la nécessité des mobilités internationales dans la construction des carrières.

Ces interconnexions trouvent un prolongement dans la mise en relief des consciences de responsabilité dont les artistes se font l’écho. La Réserve des Arts a ainsi ouvert son pôle marseillais en 2020, dans une démarche d’économie circulaire favorisant le réemploi des matériaux. L’exigence éthique innerve également les lieux de formation, à l’exemple desBeaux-Arts de Marseille, ou des acteurs naissants comme Contemporaines.


PROGRAMME

mardi 22 juin, 14h30-17h30
Introduction par le bureau du réseau PAC
Mutations : situation des acteurs, droits d’auteur, économie
• restitution de l’enquête interne et situations relevées par le Club Thot
• intervention de la FRAAP sur l’amélioration des pratiques de diffusion
• intervention de l’ADAGP sur le droit des artistes-auteur•e•s
@ MUCEM, Marseille

~> inscriptions ici


mercredi 23 juin, 10h-13h
Nouveaux espaces : ateliers, digitalisation et international
• intervention d’Artagon et Buropolis, nouveaux espaces de travail
• présentation de la plateforme ArtCuratorGrid par Pauline Foessel
• présentation de la solution de visites 3D StandArt par Fouad Bouchoucha
• présentation d’On the Move, accompagnement à la mobilité internationale
@ 3bisf, Aix-en-Provence

  • rencontre avec Rebecca Digne et performance dans le jardin du 3bisf, pique-nique tiré du sac

~> inscriptions ici


jeudi 24 juin, 14h30-17h30
Responsabilités : art, environnement et société
• présentation de La Réserve des arts - Marseille par Louisane Roy
• intervention de Nadia Slimani, référente Zéro discrimination aux Beaux-Arts de Marseille
• intervention de Flora Fettah, référente Sud de l’association Contemporaines
@ Centre d’arts plastiques Fernand Léger, Port de Bouc

  • visite de l’exposition Demain est encore à venir d’Olivier Nattes

~> inscriptions ici