PAC

Bonnes pratiques et grille tarifaire indicative

Les artistes-auteur•e•s sont au coeur du projet des centres d’art contemporain comme de l’ensemble des lieux d’exposition. À ce titre, ils·elles bénéficient d’un accompagnement professionnel qui recouvre les dimensions artistique, intellectuelle, technique, administrative et financière.

Pour donner un cadre actualisé à cet accompagnement, le réseau national des centres d’art contemporain - d. c. a.* publiait en avril 2019 une charte des bonnes pratiques accompagnée d’une grille de rémunération minimum pour les artistes dans les centres d’art contemporain, qui peut être appliquée à d’autres lieux de diffusion.
La grille tarifaire tend à garantir aux artistes-auteur•e•s une rémunération minimum conforme à la responsabilité sociale des centres d’art contemporain à l’égard des artistes.

En voici les principales préconisations :

Exposition personnelle

  • Rémunération pour la conception de l’exposition (à l’exclusion des frais de production) : 1.000€
  • Rémunération pour la cession des droits d’exposition : 1.000€

Exposition collective

  • Rémunération pour la réalisation d’une oeuvre (à l’exclusion des frais de production) : 500€
  • Cession des droits d’exposition : 150€

Résidence d’artiste (les frais de production et perdiem sont en sus) : 700€ / mois

Conférence (cession de droits auteur pour conception et présentation) : 150€

Texte ou intervention artistique pour publication (cession de droit d’auteur) : 120€/ feuillet ou forfait

Ateliers / action artistique (en fonction des préconisations DRAC et collectivités) 50€ / heure

Téléchargez ici la charte des bonnes pratiques et la grille de rémunération minimum.


  • Créé en 1992, d.c.a est un réseau national qui rassemble 48 centres d’art contemporain répartis sur l’ensemble du territoire français ; en Provence, 3bisF, Triangle et le CIRVA en font partie.