entre-la

Entre Là

  • Corinne De Battista
  • Exposition du 24 mars au 04 juin 2023
  • Rencontre avec l’artiste le 20 mai 2023 de 14h à 18h
  • Christel Pélissier-Roy
  • dans le cadre du festival PAC
Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi. Du 15 avril au 15 octobre de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18 h et du 16 octobre au 14 avril de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Fermetures exceptionnelles les 24, 25, 31 décembre, 1er janvier et 1er mai. Plein tarif : 4,00 € Gratuits pour les jeunes -26 ans, les enseignant•e•s de l’Ecole Supérieure d’art Félix Ciccolini d’Aix-en-Provence, les étudiants sur pré»sentation d’un justificatif,les allocataires du RSA (justificatif datant de moins de 3 mois), les demandeurs•ses d’emploi de longue durée, les allocataires de l’aide sociale (CAF), minimum vieillesse et invalidité, les détenteurs•trices de cartes en cours de validité ICOM, ICOMOS, AGCCPF (Conservateurs), carte de presse, carte du Ministère de la Culture, carte Culture Aix-Marseille Université, carte d’invalidité, carte du CCAS d’Aix, les adhérent•e•s de l’association des Amis des Musées d’Aix, de l’association Cultures du Cœur, de l’association de la Maison des Artistes, les Guides conférenciers nationaux, internationaux et régionaux agréés, les adhérent•e•s au dispositif City Pass Aix-en-Provence. Entrée libre chaque 1er dimanche du chaque mois. Visite commentée de l’exposition ( droit d’entée inclus) : 5€50 uniquement sur réservation.

Entre là
Derrière cette injonction de pénétrer ici, de franchir la porte du musée, se cache tout un monde, celui de Corinne De Battista qui nous invite à nous questionner sur la grande Histoire et nos petites histoires qui sont bien évidement constitutives de chacun.e d’entre nous.

Corinne De Battista investit les salons du Musée du Pavillon de Vendôme nous invitant à entrer dans chacun d’entre-eux comme nous entrerions dans une maison qui se trouve être le sujet de l’exposition.
Par la diversité des matériaux déployés - photographies, objets collectés et détournés, installations, dessins, broderies – les œuvres, dont la plupart a été créée pour le lieu, et dont d’autres sont réactivées ou en constante évolution, Corinne De Battista nous dévoile les espaces de la maison comme des espaces de vie, éléments symboliques de la (re)construction, « on dirait que l’image de la maison est la topographie de notre intime. » Gaston Bachelard

Trier